L’Altertour le 13 Juillet à Saint-Genest Malifaux

Communiqué de presse – 30 Juin 2014 – telechargement au format pdf

12-13 juillet 2014 – L’AlterTour 2014 au départ de Saint Etienne : Protéger la Semène sauvage et soutenir les campagnes vivantes, avant le passage à la Fête à Serre de La Fare !

Pour contribuer à faire connaître les initiatives citoyennes en faveur de la « transition écologique » un groupe de citoyens, de militants, de cyclistes a lancé en 2008 l’idée d’un « AlterTour ». C’est une sorte de « Tour de France alternatif », opposé au dopage, sans compétition, joyeux, ouvert à toutes et tous, qui permet d’aller à la rencontre de centaines d’initiatives qui naissent depuis plusieurs années dans notre pays en crise. Initiatives dans le domaine de l’énergie, de l’agriculture, de l’écologie, de l’habitat, des transports, de l’économie sociale et solidaire.
L’AlterTour, c’est un groupe d’une cinquantaine de cyclistes de tous âges qui, chaque jour, au long d’étapes d’une cinquantaine de kilomètres en moyenne, montre qu’on peut faire une forme de « Tour de France » à vélo, avec un but autre que celui d’arriver le premier. Celui qui porte le maillot jaune ferme la marche et veille à ce que toutes et tous arrivent à leur rythme a bon port. Le maillot jaune va aux initiatives por- teuses de sens, de partage, de sobriété heureuse. Sur le plan technique, les cyclistes peuvent pédaler en relais, un véhicule d’assistance assure le transport du matériel et des Altercyclistes quand ils ne pédalent pas. Les Altercyclistes campent dans des fermes, ou toute autre espace vert mis à sa disposition par des associations ou des municipalités. Chacun (e) s’inscrit librement pour faire autant d’étapes qu’il, elle, le dé- sire, en fonction de sa disponibilité.

Aller à la rencontre des alternatives qui transforment notre pays.

L’AlterTour, c’est donc une expérience conviviale du voyage. Un voyage orienté vers les rencontres de groupes, personnalités, communautés qui inventent le monde de demain. Un voyage agrémenté, nourri, par des débats, des échanges qui permettent à chacun de mieux comprendre et de s’inscrire dans la dy- namique du « changement global ». L’AlterTour, c’est des valeurs à partager : la coopération plutôt que la compétition, l’autogestion, la solidarité, la simplicité volontaire plutôt que la surconsommation. Autant de valeurs de plus en plus nécessaires pour co-construire l’avenir dans un pays en crise profonde. L’AlterTour s’appuie sur beaucoup de réseaux existants : l’Accueil Paysan, la Confédération Paysanne, Terres de Liens, Nature et Progrès, Attac, les Biocoops, Enercoop. Dans la Loire, l’AlterTour coopère avec le Collectif Loire Amont Vivante, Ocivelo, la Frapna Loire, le CDAFAL, le Club des Pêcheurs Sportifs Forez Velay, le monde de la pêche récréationnelle, Loire en Transition. Autant de représentants d’une société civile très diversifiée, riche de ses différences, riche de ses espoirs, riche de ses réussites concrètes, riche de sa volonté de contribuer au changement.

Appuyer les alternatives à l’appauvrissement de la Semène sauvage.

L’Altertour, c’est donc la promotion des alternatives concrètes. C’est l’enchantement de la réflexion collective, partagée. C’est aller à la rencontre du monde associatif qui se bat pour préserver une « Planète vivante ». L’Altertour veut donc contribuer à dénoncer le gaspillage d’argent public pour un grand projet de barrage inutile sur la plus belle rivière du département de la Loire, la Semène, coulant pour partie dans le Parc Naturel Régional du Pilat et qui pourrait, à terme, rejoindre le « Réseau de Rivières Sauvages » en cours de création dans notre pays. En cette période de changements climatique, de nécessité d’adaptation de nos divers usages de l’eau, il ne reste plus grand monde pour penser que nous pouvons aménager les rivières comme nous le faisions dans les années 50. De plus en plus de citoyens, élus, acteurs divers savent que devons coopérer avec les fleuves, restaurer leurs « services écologiques » et non plus les artificialiser, les fragiliser davantage, en particulier dans un département comme la Loire, qui a profondément altéré son « capital rivières » aux XIXe et XXe siècle.

L’Altertour dans la capitale du vélo et du cycle.

Le bassin stéphanois a donc de la chance : l’Altertour démarre cette année de St Etienne. Les cyclistes arrivent en train à Chateaucreux dans l’après-midi du 12 juillet. Ils sont hébergés le soir sur le site du Puit Courriot où à 20h30 commencera un débat ouvert à tous sur le travail, animé par Baptiste Mylondo, qui pré- sentera le revenu de base inconditionnel.
Les altercyclistes pédalent ensuite le 13 juillet en direction de Saint Genest Malifaux, où est organisée une journée de réflexion et de festivités autour de la Semène. Les défenseurs du barrage pourront nous rejoindre, observer, réfléchir, vivre un moment heureux au bord de l’eau, grâce à un quizz qui invite au partage des souvenirs, à l’observation de la rivière et de ses bords, à se demander pourquoi nous sommes poussés à une demande plus élevée d’eau, (réchauffement climatique, artificialisation des sols, agriculture déplacée et irriguée, fuite des installations hydrauliques) . A 15 heures, ce sera le moment du « Big Jump », l’opération organisée par ERN-SOS Loire Vivante pour célébrer la baignade dans les rivières vivantes.
L’Altertour passe la nuit dans une ferme de St Genest Malifaux, pratiquant l’agriculture bio/ paysanne et repart le 14 Juillet pour Chambon-sur-Lignon. Il filera ensuite en Haute-Loire, pour célébrer le début de la lutte de 1989, pour sauver les gorges de la Loire, occupées pacifiquement et victorieusement pendant 5 années durant la campagne “Loire Vivante”. Aujourd’hui, un projet de Réserve Naturelle Régio- nale est en voie de finalisation à la place du grand barrage à Serre de la Fare. Puis les cyclistes chemineront jusqu’à La Rochelle, en traversant l’Auvergne, le Limousin, Poitout-Charentes. L’arrivée est prévue le di- manche 17 août. Dans une ville qui a inventé Vélocio, Manufrance, qui a aimé plus que d’autres la « petite reine », il est important d’accueillir des cyclistes au service d’une société plus conviviale et fraternelle.

L’AlterTour est ouvert à toutes et tous. N’hésitez pas à vous inscrire : www.altertour.net