communiqué commun CONAPPED / WWF-France

Par 13 décembre 2010 actualités

Sauver l’anguille européenne : une priorité, mais pas sans les pêcheurs professionnels !
Bruxelles, 6 décembre 2010. Sur avis du Groupe d’examen scientifique CITES de l’Union Européenne, le Comité CITES vient de fixer un quota nul d’exportation hors de l’Union européenne pour les civelles (alevins de l’anguille européenne). Cette décision touche principalement la France, qui constitue le principal pays producteur. Le WWF-France et le CONAPPED1 considèrent que cet arbitrage est un coup d’épée dans l’eau.
Outre le fait qu’il ne sera d’aucune efficacité pour enrayer le déclin de l’espèce, considérée en danger critique d’extinction, il met gravement en danger toute une profession qui joue un rôle essentiel de veille écologique sur des milieux aquatiques fragilisés. Les pêcheurs professionnels ne doivent pas devenir les boucs émissaires de ce déclin constaté depuis les années 1960.

Lire la suite dans le communiqué et dossier de presse ci-après :

[issuu viewmode=presentation layout=http%3A%2F%2Fskin.issuu.com%2Fv%2Flight%2Flayout.xml showflipbtn=true documentid=101213073023-e51266732aed43e7b9b82453a471cb16 docname=09122010_sauver_l_anguille_europeenne_-_une_priori username=clav42 loadinginfotext=anguille%20europ%C3%A9enne showhtmllink=true tag=wwf width=600 height=850 unit=px] [issuu layout=http%3A%2F%2Fskin.issuu.com%2Fv%2Flight%2Flayout.xml showflipbtn=true documentid=101213073233-75e691cd327b48d9bbd865df4862c27e docname=dp_sauver_anguille_europeenne_09_12_10 username=clav42 loadinginfotext=sauver%20anguille%20europeenne showhtmllink=true tag=sauver width=600 height=425 unit=px]