Eutrophisation du barrage de Lavalette

Par 25 novembre 2009 actualités
Le bureau d’étude GREBE poursuit son suivi de la qualité de la retenue de Lavalette (4 campagnes aux 4 saisons). Lors des campagnes du 10 juillet et du 16 septembre, comme chaque année, la retenue présentait des signes d’eutrophisation (développement d’algues et de phytoplancton lié à l’apport excessif de nutriments : azote et phosphore).

lavaletteEn particulier, un bloom de cyanobactéries était visible en surface (amas de filaments bleu-verts d’environ 1 cm). Celui-ci était particulièrement présent sur la queue de retenue, zone d’apport principale en nutriments. Mais le bloom était aussi visible au niveau du barrage. Les espèces précises doivent maintenant être déterminées par l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) avant de tirer des conclusions sur leur toxicité potentielle.
La photo ci-dessus illustre bien le phénomène.