Les barrages sont avant tout dans certains esprits…

C’est une triste nouvelle pour la Semène et ses admirateurs. L’inculture administrative, le lobbying politique et l’ignorance feinte des services de l’Etat envers toutes les lois de protection des milieux aquatiques mises en place ces 20 dernières années font que la préfète de la Loire a signé l’arrêté préfectoral pour la réhabilitation du barrage des Plats le 22 mai dernier, avant même la réunion prévue avec les représentants des partisans de l’alternative proposée par le Collectif Loire Amont Vivante :

[issuu width=550 height=391 backgroundColor=%23222222 documentId=120529074144-94ffeb693f3f4677aae9d5c29111509e name=arrete_du_22_mai_2012_autorisant_les_plats username=clav42 tag=autorisation unit=px v=2]

Le combat n’est cependant pas fini, et ce passage en force ne passera pas inaperçu.