Lettre au Syndicat des Barrages

La tromperie est manifeste, et malgré le rejet cet été de la requête en référé suspensif par le tribunal administratif de Lyon (les arguments produits dans le mémoire commun de la FRAPNA Loire et la FDAAPPMA 42 n’ont pas été suffisamment convaincants aux yeux du juge des référés), il nous faut rester plus que vigilant face au gouffre financier que va représenter cet ouvrage si le syndicat parvient à ses fins. Bonne lecture, et merci à Jean Mallet, élu en charge des questions de l’eau à Firminy, de monter ainsi au créneau.

Firminy le 18 juillet 2012

à Messieurs les Membres du Syndicat des Barrages

Chers collègues
Ce n’est plus un barrage, c’est un gouffre financier
Annoncé, il y a encore 6 mois, pour 3,9 millions d’euros HT, le barrage des Plats a vu, par une discrète Commission d’Appel d’Offres, son prix augmenter de plus de 40 % pour atteindre 5,8 millions d’euros HT.
Les chiffres présentés aux réunions publiques étaient donc FAUX . C’est la suite malheureusement logique d’un dossier catastrophique. Membre du Syndicat des Barrages, j’ai dans cette instance expliqué sans succès, les raisons environnementales, écologiques et financières qui m’ont amené à m’opposer à la reconstruction du barrage des Plats. Président de la CAO (commission d’appel d’offres)) du Syndicat des Barrages, j’ai été débarqué de cette instance… avant que ne soient examinées les offres pour le barrage des Plats et le fameux avenant au marché de maîtrise d’oeuvre qui augmente le coût d’objectif de plus de 40 %.

Aucun besoin pour l’Ondaine
Depuis 30 ans, Firminy a une solution de secours qui fonctionne très bien avec le barrage de Lavalette. Des chiffres faux pour le Syndicat des Eaux de la Semène Pour l’enquête publique, la solution de secours étudiée pour l’alimentation du Syndicat des eaux de la Semène par le biais du SYMPAE était à rejeter (conduite de 17 km estimée à 3,7 millions d’euros?). Il suffit de voir le compte-rendu du Syndicat du SYMPAE du 8 MARS 2012 ….. pour apprendre qu’une étude financée par le Syndicat des Eaux de la Semène chiffre en fait cette solution de secours à 13 000 euros pour la partie travaux!… c’est donc réalisable à très moindre coût. De plus, cette étude était connue avant l’enquête publique.

Une enquête publique sujette à caution
Menée au pas de course, sans véritablement écouter et étudier les avis opposés, cette enquête publique est une caricature…. Une page et demie consacrée à un habitant de Saint-Etienne! farouche partisan. Il s’agit en fait de Monsieur Jean-Michel LIONARD, Directeur Général des Services de la Ville de Firminy, déclaré responsable par un jugement du Tribunal en date du 25 janvier 2010…. de la vidange catastrophique du barrage des Plats.

Les votes des municipalités se prononçant pour ou contre la réhabilitation de ce barrage sont listés, j’ai cherché en vain le vote du conseil municipal de Firminy.
Alors que sans que le premier «coup de pioche» soit donné, on en est aujourd’hui à plus de 8 millions d’euros de dépenses TTC, il est encore temps d’éviter de gros gaspillages de fonds publics qui coûteront pour les usagers du Syndicat des Barrages près de 25 centimes TTC du m3 soit de 15 à 20 % du prix de
l’eau selon les communes.

Stoppons la réhabilitation, prenons enfin en compte les éléments réalistes de ce dossier ( solution de secours du SYMPAE pour le Syndicat des Eaux de la Semène), rejetons ce coût de plus en plus élevé surtout dans le contexte de crise financière.

Rejoindre la discussion Un commentaire

  • VARENNE MICHEL dit :

    cette réabilitation est une honte ! pour satisfaire quelques politiciens cette remise en état du barrage va à l’encontre de tous les intérêts écologiques ,
    économiques et humains ;que va t’on laisser à nos enfants ? Des rivières sans
    vie ,des dettes et bien d’autres effets que nous ne connaissons pas et qui resteront irréversibles