Mue “écologique” de 2000 barrages français

Par 30 août 2012 actualités

Ce n’est pas tous les jours que l’on parle des suites de la convention pour une hydroélectricité durable dans les médias nationaux, d’autant que le refus de la FNPF de signer ce document pose nombre de problème locaux. Voici donc…

“Les professionnels français des 2 000 petits barrages hydroélectriques savent enfin ce qui les attend. La ministre de l’écologie, Delphine Batho, a signé, vendredi 10 août, un décret attendu depuis des mois, qui fixe leur sort. Il ne manque plus que le paraphe du ministre de l’économie. Certes, à eux tous, ils ne pèsent pas bien lourd (environ 1,5 % de la production électrique de l’Hexagone), mais le gouvernement n’a pas voulu traîner ce dossier enlisé […]”

la suite sur LeMonde.fr