Les Saumons du Rhin reviennent…

Par 26 août 2013 actualités

Une belle initiative internationale à laquelle nous aimerions avoir un écho dans la Loire, où le Saumon Atlantique est toujours bloqué derrière le mur de Villerest : www.salmoncomeback.org

Libérez la voie pour le saumon du Rhin !

SIGNEZ LA PÉTITION, CHAQUE SIGNATURE COMPTE !

C’est le moment d’agir : Une large coalition internationale d’organisations écologiques et de pêche, initiée par le WWF, lance un appel international pour rendre le Rhin supérieur jusqu’en Suisse, accessible au saumon. Huit barrages hydroélectriques du groupe français Electricité de France (EDF, détenu majoritairement par l’état) situé entre Strasbourg et Bâle, bloquent la libre circulation des poissons migrateurs. Pour seulement deux d’entre eux il existe des études pour des projets de passes à poisson. La reintroduction du saumon, lourde d’investissements, jusque-là réussit en aval du Rhin, reste inachevée. Conformément aux délibérations de la CIPR (Commission internationale de protection du Rhin), le fleuve doit être libre à la circulation des migrateurs de l’Atlantique jusqu’à Bâle en Suisse en 2020. Au rythme actuel d’EDF ce ne sera pas le cas avant 2040 ! La pétition sera remise au Ministre français de l’Ecologie, lors de la conférence des Ministres du Rhin le 28 octobre à Bâle. Le moment est propice, car les Pays Bas viennent de décider de faciliter la migration en abaissant les barrages mobiles de protection à Haringsvliet dans le delta du Rhin pendant la période de migration, et ce dès 2018.

Pétition à Monsieur le Président de la République française

Monsieur le Président, Le saumon du Rhin veut reconquérir le Rhin supérieur jusqu’à Bâle en Suisse et au-delà. Il tente de retrouver ses meilleures frayères historiques sur le fleuve et ses affluents en Suisse, en Alsace et en Forêt noire allemande. Pendant des siècles, ces cours d’eau ont été des hauts lieux de reproduction du saumon, jusqu’au jour où des centrales hydroélectriques lui ont barré l’accès vers l’amont et vers l’aval. Ces dernières années, beaucoup d’obstacles à ses migrations ont été rendus franchissables. Aujourd’hui, seules huit centrales françaises situées sur le Rhin supérieur en Alsace empêchent la migration. C’est pourquoi, nous, signataires, demandons instamment au Gouvernement français de rendre possible, d’ici 2020, la migration du saumon sur la partie franco-allemande du Rhin. La France et Electricité de France ont une grande responsabilité à l’égard du saumon, notamment sur le Rhin. Agissez pour sa libre circulation sur le Rhin!